BPI. Débats en ligne : Dernières vidéos https://webtv.bpi.fr FR Wed, 08 Jul 2020 03:09:10 +0100 Wed, 08 Jul 2020 03:09:10 +0100 https://webtv.bpi.fr/design/images/logo_bpi.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne https://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Bibliothèque publique d'information Dernières vidéos Dernières vidéos La Chute de Camus, ou l'envers et l'endroit du langage https://webtv.bpi.fr/doc=15264 2020-07-07 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15264/20200302-PouMotAR-AV01_01Bpi_vis.mp4   Ce que l’on retient encore aujourd’hui de Camus, c’est la figure d’un penseur dont l’engagement politique et idéologique a été d’un poids tel qu’il a pu éclipser en partie le génie de l’écrivain et son intérêt pour l’art. L’analyse de son œuvre la plus complexe, La Chute, montre au contraire que, loin de séparer éthique et esthétique, c’est la critique même du pouvoir des mots et de leur ambivalence qui permet de mesurer la réussite littéraire exceptionnelle de cette étrange confession. Avec : Gérard Berthomieu Ce que l’on retient encore aujourd’hui de Camus, c’est la figure d’un penseur dont l’engagement politique et idéologique a été d’un poids tel qu’il a pu éclipser en partie le génie de l’écrivain et son intérêt pour l’art. L’analyse de son œuvre la plus complexe, La Chute, montre au contraire que, loin de séparer éthique et esthétique, c’est la critique même du pouvoir des mots et de leur ambivalence qui permet de mesurer la réussite littéraire exceptionnelle de cette étrange confession. Avec : Gérard Berthomieu Ce que l’on retient encore aujourd’hui de Camus, c’est la figure d’un penseur dont l’engagement politique et idéologique a été d’un poids tel qu’il a pu éclipser en partie le génie de l’écrivain et son intérêt pour l’art. L’analyse de son œuvre la plus complexe, La Chute, montre au contraire que, loin de séparer éthique et esthétique, c’est la critique même du pouvoir des mots et de leur ambivalence qui permet de mesurer la réussite littéraire exceptionnelle de cette étrange confession. Avec : Gérard Berthomieu   Les plantes ont-elles une mémoire ? https://webtv.bpi.fr/doc=15263 2020-06-29 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15263/20200309-IntPlaAR-AV01_01Bpi_vis.mp4   La mémoire est l’une des conditions de l’intelligence humaine. En est-il de même pour les plantes ? Que sait-on de la mémoire végétale, et s’agit-il bien de mémoire ? À moins qu’il ne s’agisse des traces physiologiques d’événements passés et des réponses qui leur ont été données ? Dans quelle mesure les plantes mémorisent-elles et disposent-elles d’un passé incarné ? Tel est l’un des domaines les plus subtils et les plus controversés relatifs à l’intelligence végétale. Avec : Iglika Christova, Claire Damesin, Ludovic Martin La mémoire est l’une des conditions de l’intelligence humaine. En est-il de même pour les plantes ? Que sait-on de la mémoire végétale, et s’agit-il bien de mémoire ? À moins qu’il ne s’agisse des traces physiologiques d’événements passés et des réponses qui leur ont été données ? Dans quelle mesure les plantes mémorisent-elles et disposent-elles d’un passé incarné ? Tel est l’un des domaines les plus subtils et les plus controversés relatifs à l’intelligence végétale. Avec : Iglika Christova, Claire Damesin, Ludovic Martin La mémoire est l’une des conditions de l’intelligence humaine. En est-il de même pour les plantes ? Que sait-on de la mémoire végétale, et s’agit-il bien de mémoire ? À moins qu’il ne s’agisse des traces physiologiques d’événements passés et des réponses qui leur ont été données ? Dans quelle mesure les plantes mémorisent-elles et disposent-elles d’un passé incarné ? Tel est l’un des domaines les plus subtils et les plus controversés relatifs à l’intelligence végétale. Avec : Iglika Christova, Claire Damesin, Ludovic Martin   Rencontre avec Hélène Gaudy et Laurent Demanze https://webtv.bpi.fr/doc=15256 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15256/20200301-FesEffAR-AV01_02Bpi_vis.mp4   En 1930 sur l’Île Blanche, l’une des plus reculées au monde, des pêcheurs découvrent les restes de l’expédition Andrée, partie à la conquête du Pôle Nord plus de trente ans auparavant. Parmi les vestiges, des rouleaux de pellicules miraculeusement conservés, derniers témoins de ce voyage sans retour. Hélène Gaudy se lance sur les traces de ces hommes qui rêvaient d’absolu, à partir des clichés découverts et du journal de bord de l’expédition. Pour saisir toutes les facettes de ce livre hybride, entre documentaire littéraire et récit historique, Laurent Demanze, spécialiste de littérature contemporaine et auteur de l’essai Un nouvel âge de l’enquête, discutera avec Hélène Gaudy de la manière dont elle s’est emparée de ces sources pour en tirer un texte unique. Avec : Hélène Gaudy, Laurent Demanze En 1930 sur l’Île Blanche, l’une des plus reculées au monde, des pêcheurs découvrent les restes de l’expédition Andrée, partie à la conquête du Pôle Nord plus de trente ans auparavant. Parmi les vestiges, des rouleaux de pellicules miraculeusement conservés, derniers témoins de ce voyage sans retour. Hélène Gaudy se lance sur les traces de ces hommes qui rêvaient d’absolu, à partir des clichés découverts et du journal de bord de l’expédition. Pour saisir toutes les facettes de ce livre hybride, entre documentaire littéraire et récit historique, Laurent Demanze, spécialiste de littérature contemporaine et auteur de l’essai Un nouvel âge de l’enquête, discutera avec Hélène Gaudy de la manière dont elle s’est emparée de ces sources pour en tirer un texte unique. Avec : Hélène Gaudy, Laurent Demanze En 1930 sur l’Île Blanche, l’une des plus reculées au monde, des pêcheurs découvrent les restes de l’expédition Andrée, partie à la conquête du Pôle Nord plus de trente ans auparavant. Parmi les vestiges, des rouleaux de pellicules miraculeusement conservés, derniers témoins de ce voyage sans retour. Hélène Gaudy se lance sur les traces de ces hommes qui rêvaient d’absolu, à partir des clichés découverts et du journal de bord de l’expédition. Pour saisir toutes les facettes de ce livre hybride, entre documentaire littéraire et récit historique, Laurent Demanze, spécialiste de littérature contemporaine et auteur de l’essai Un nouvel âge de l’enquête, discutera avec Hélène Gaudy de la manière dont elle s’est emparée de ces sources pour en tirer un texte unique. Avec : Hélène Gaudy, Laurent Demanze   L'écrivain et la fiction de l'Histoire https://webtv.bpi.fr/doc=15257 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15257/20200301-FesEffAR-AV02_02Bpi_vis.mp4   Depuis son entrée remarquée dans le monde des lettres avec HHhH (Grasset, 2010), Laurent Binet n’a eu de cesse de brouiller les codes de la narration historique. De cet épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale, il fait un récit haletant où la réalité semble plus romanesque encore que la fiction, et où l’auteur intervient régulièrement pour interroger sa démarche de romancier de l’Histoire. La question du réel comme matière fictionnelle est également au cœur de La Septième Fonction du Langage (Grasset, 2015), second roman de l’écrivain qui mêle avec brio polar et sémiologie. Il récidive avec Civilizations (Grasset, 2019), uchronie jubilatoire qui imagine les Incas en conquistadores de l’Europe. Roman historique ou fiction de l’Histoire : Laurent Binet est passé maître dans l’art de brouiller les pistes. Ce Grand entretien est l’occasion de découvrir la démarche d’un écrivain qui place la matière du réel au centre de son œuvre romanesque. Avec : Laurent Binet Depuis son entrée remarquée dans le monde des lettres avec HHhH (Grasset, 2010), Laurent Binet n’a eu de cesse de brouiller les codes de la narration historique. De cet épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale, il fait un récit haletant où la réalité semble plus romanesque encore que la fiction, et où l’auteur intervient régulièrement pour interroger sa démarche de romancier de l’Histoire. La question du réel comme matière fictionnelle est également au cœur de La Septième Fonction du Langage (Grasset, 2015), second roman de l’écrivain qui mêle avec brio polar et sémiologie. Il récidive avec Civilizations (Grasset, 2019), uchronie jubilatoire qui imagine les Incas en conquistadores de l’Europe. Roman historique ou fiction de l’Histoire : Laurent Binet est passé maître dans l’art de brouiller les pistes. Ce Grand entretien est l’occasion de découvrir la démarche d’un écrivain qui place la matière du réel au centre de son œuvre romanesque. Avec : Laurent Binet Depuis son entrée remarquée dans le monde des lettres avec HHhH (Grasset, 2010), Laurent Binet n’a eu de cesse de brouiller les codes de la narration historique. De cet épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale, il fait un récit haletant où la réalité semble plus romanesque encore que la fiction, et où l’auteur intervient régulièrement pour interroger sa démarche de romancier de l’Histoire. La question du réel comme matière fictionnelle est également au cœur de La Septième Fonction du Langage (Grasset, 2015), second roman de l’écrivain qui mêle avec brio polar et sémiologie. Il récidive avec Civilizations (Grasset, 2019), uchronie jubilatoire qui imagine les Incas en conquistadores de l’Europe. Roman historique ou fiction de l’Histoire : Laurent Binet est passé maître dans l’art de brouiller les pistes. Ce Grand entretien est l’occasion de découvrir la démarche d’un écrivain qui place la matière du réel au centre de son œuvre romanesque. Avec : Laurent Binet   Festival Effractions - Journée du 29 février https://webtv.bpi.fr/doc=15251 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15251/20200229-FesEffAR-AV01_02Bpi_vis.mp4 01:15:06 Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Anne-Sophie Subilia, Amandine Dhée, Martin Page, Gabrielle Tuloup, Martin Mongin, Régis Jauffret, Olivia Rosenthal, Valérian Guillaume, Vincent Message, Mona Chollet, Timothée Couteau Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Anne-Sophie Subilia, Amandine Dhée, Martin Page, Gabrielle Tuloup, Martin Mongin, Régis Jauffret, Olivia Rosenthal, Valérian Guillaume, Vincent Message, Mona Chollet, Timothée Couteau Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Anne-Sophie Subilia, Amandine Dhée, Martin Page, Gabrielle Tuloup, Martin Mongin, Régis Jauffret, Olivia Rosenthal, Valérian Guillaume, Vincent Message, Mona Chollet, Timothée Couteau   Rencontre avec Adrien Bosc, Kapka Kassabova et Olivier Weber https://webtv.bpi.fr/doc=15242 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15242/20200228-FesEffAR-AV02_02Bpi_vis.mp4   À l’heure où les limites entre les genres littéraires s’érodent, quel sens peut encore prendre l’opposition traditionnelle entre réel et fiction ? Que sont exactement ces « écritures du réel » qui hybrident les catégories éditoriales et quels enjeux narratifs portent-elles ? Pour réfléchir, débattre et préciser les contours de cette littérature du réel, trois invités du monde du livre, éditeur, auteur, journaliste, sont réunis et exposeront leur expérience en la matière. À l’issue de la rencontre, la sélection du prix du Livre du réel sera révélée par la librairie Mollat et le journal Sud-Ouest Avec : Adrien Bosc, Kapka Kassabova, Olivier Weber À l’heure où les limites entre les genres littéraires s’érodent, quel sens peut encore prendre l’opposition traditionnelle entre réel et fiction ? Que sont exactement ces « écritures du réel » qui hybrident les catégories éditoriales et quels enjeux narratifs portent-elles ? Pour réfléchir, débattre et préciser les contours de cette littérature du réel, trois invités du monde du livre, éditeur, auteur, journaliste, sont réunis et exposeront leur expérience en la matière. À l’issue de la rencontre, la sélection du prix du Livre du réel sera révélée par la librairie Mollat et le journal Sud-Ouest Avec : Adrien Bosc, Kapka Kassabova, Olivier Weber À l’heure où les limites entre les genres littéraires s’érodent, quel sens peut encore prendre l’opposition traditionnelle entre réel et fiction ? Que sont exactement ces « écritures du réel » qui hybrident les catégories éditoriales et quels enjeux narratifs portent-elles ? Pour réfléchir, débattre et préciser les contours de cette littérature du réel, trois invités du monde du livre, éditeur, auteur, journaliste, sont réunis et exposeront leur expérience en la matière. À l’issue de la rencontre, la sélection du prix du Livre du réel sera révélée par la librairie Mollat et le journal Sud-Ouest Avec : Adrien Bosc, Kapka Kassabova, Olivier Weber   Festival Effractions - Journée du 27 février https://webtv.bpi.fr/doc=15227 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15227/20200227-FesEffAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:05:26 Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Pierric Bailly, Arno Bertina, Antoinette Rychner, Jean-Paul Engélibert, Sylvain Pattieu, Philippe Le Goff, Bérengère Cournut, Laurent Binet Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Pierric Bailly, Arno Bertina, Antoinette Rychner, Jean-Paul Engélibert, Sylvain Pattieu, Philippe Le Goff, Bérengère Cournut, Laurent Binet Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Pierric Bailly, Arno Bertina, Antoinette Rychner, Jean-Paul Engélibert, Sylvain Pattieu, Philippe Le Goff, Bérengère Cournut, Laurent Binet   Rencontre avec Amandine Dhée, Martin Page et Gabrielle Tuloup https://webtv.bpi.fr/doc=15245 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15245/20200229-FesEffAR-AV01_02Bpi_01_vis.mp4   Certaines thématiques abordées en littérature prennent une résonance particulière depuis #Metoo : désir, sexualité, couple, violences faites aux femmes… les trois livres dont il est question lors de cette table ronde, bien qu’ils n’aient pas tous été écrits après novembre 2017, nous donnent l’occasion d’approfondir des questionnements mis au jour au lendemain de ce mouvement de contestation d’une ampleur inédite. Dans À mains nues, Amandine Dhée explore la question du désir à la lumière du parcours d’une femme. Comment devenir soi-même dans une société où les discours tout faits et les modèles prêts à penser foisonnent ? Martin Page nous livre dans son essai Au-delà de la pénétration une réflexion sur la norme en matière de sexualité, considérée comme un élément de l’invention humaine. Dans son roman Sauf que c’étaient des enfants, Gabrielle Tuloup fait s’entrecroiser le drame d’un viol dans un collège en 2015 et la prise de conscience intime d’une femme adulte qui va poser un nouveau regard sur une relation amoureuse. Trois ouvrages qui nous invitent à repenser les rapports de domination entre les genres. Avec : Amandine Dhée, Martin Page, Gabrielle Tuloup Certaines thématiques abordées en littérature prennent une résonance particulière depuis #Metoo : désir, sexualité, couple, violences faites aux femmes… les trois livres dont il est question lors de cette table ronde, bien qu’ils n’aient pas tous été écrits après novembre 2017, nous donnent l’occasion d’approfondir des questionnements mis au jour au lendemain de ce mouvement de contestation d’une ampleur inédite. Dans À mains nues, Amandine Dhée explore la question du désir à la lumière du parcours d’une femme. Comment devenir soi-même dans une société où les discours tout faits et les modèles prêts à penser foisonnent ? Martin Page nous livre dans son essai Au-delà de la pénétration une réflexion sur la norme en matière de sexualité, considérée comme un élément de l’invention humaine. Dans son roman Sauf que c’étaient des enfants, Gabrielle Tuloup fait s’entrecroiser le drame d’un viol dans un collège en 2015 et la prise de conscience intime d’une femme adulte qui va poser un nouveau regard sur une relation amoureuse. Trois ouvrages qui nous invitent à repenser les rapports de domination entre les genres. Avec : Amandine Dhée, Martin Page, Gabrielle Tuloup Certaines thématiques abordées en littérature prennent une résonance particulière depuis #Metoo : désir, sexualité, couple, violences faites aux femmes… les trois livres dont il est question lors de cette table ronde, bien qu’ils n’aient pas tous été écrits après novembre 2017, nous donnent l’occasion d’approfondir des questionnements mis au jour au lendemain de ce mouvement de contestation d’une ampleur inédite. Dans À mains nues, Amandine Dhée explore la question du désir à la lumière du parcours d’une femme. Comment devenir soi-même dans une société où les discours tout faits et les modèles prêts à penser foisonnent ? Martin Page nous livre dans son essai Au-delà de la pénétration une réflexion sur la norme en matière de sexualité, considérée comme un élément de l’invention humaine. Dans son roman Sauf que c’étaient des enfants, Gabrielle Tuloup fait s’entrecroiser le drame d’un viol dans un collège en 2015 et la prise de conscience intime d’une femme adulte qui va poser un nouveau regard sur une relation amoureuse. Trois ouvrages qui nous invitent à repenser les rapports de domination entre les genres. Avec : Amandine Dhée, Martin Page, Gabrielle Tuloup   Festival Effractions - Journée du 1er mars https://webtv.bpi.fr/doc=15258 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15258/20200301-FesEffAR-AV02_02Bpi_vis.mp4 00:59:33 Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Guy Gunaratne, Sylvain Pattieu, Sylvie Gracia, Elise Nebout, Mathieu Palain, Hélène Gaudy, Laurent Demanze, Laurent Binet, Dominique Sylvain, Emmanuelle Pireyre, Jacques Testart Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Guy Gunaratne, Sylvain Pattieu, Sylvie Gracia, Elise Nebout, Mathieu Palain, Hélène Gaudy, Laurent Demanze, Laurent Binet, Dominique Sylvain, Emmanuelle Pireyre, Jacques Testart Le festival de littérature contemporaine de la Bpi explore les liens entre la littérature et le réel. Saisir l’épaisseur des choses, sa densité, restituer la réalité, voilà qui anime nombre d’écrivains contemporains et féconde leur écriture. Les auteurs invités d’Effractions nous réveillent, nous bousculent, nous interpellent sur l’état du monde, nous questionnent sur notre intimité, nos rêves et nos intentions. Avec : Guy Gunaratne, Sylvain Pattieu, Sylvie Gracia, Elise Nebout, Mathieu Palain, Hélène Gaudy, Laurent Demanze, Laurent Binet, Dominique Sylvain, Emmanuelle Pireyre, Jacques Testart   Lecture musicale d'À mains nues https://webtv.bpi.fr/doc=15252 2020-06-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15252/20200229-FesEffAR-AV02_02Bpi_vis.mp4   Dans À mains nues, Amandine Dhée explore la question du désir et de l’attachement, à travers le parcours d’une femme et ses expériences sexuelles et affectives. Le texte débute avec les interrogations d’une femme de trente-cinq ans, en couple avec un enfant. Une discussion avec une amie l’amène à questionner ses choix et à regarder le chemin qui a été le sien. Cette introspection lui fait retraverser les différents âges de sa vie, qu’elle regarde à la lumière de ses convictions d’aujourd’hui. À mains nues évoque un combat, un corps-à-corps, et fait entendre une certaine urgence : celle de se réconcilier avec soi-même, de distinguer son propre désir et de trouver ce qui nous fait libres. Ce sont les réflexions d’une femme qui se bat avec son héritage familial, mais aussi avec une éducation et un paysage culturel qui fabriquent des petites filles désarmées. Avec : Amandine Dhée, Timothée Couteau Dans À mains nues, Amandine Dhée explore la question du désir et de l’attachement, à travers le parcours d’une femme et ses expériences sexuelles et affectives. Le texte débute avec les interrogations d’une femme de trente-cinq ans, en couple avec un enfant. Une discussion avec une amie l’amène à questionner ses choix et à regarder le chemin qui a été le sien. Cette introspection lui fait retraverser les différents âges de sa vie, qu’elle regarde à la lumière de ses convictions d’aujourd’hui. À mains nues évoque un combat, un corps-à-corps, et fait entendre une certaine urgence : celle de se réconcilier avec soi-même, de distinguer son propre désir et de trouver ce qui nous fait libres. Ce sont les réflexions d’une femme qui se bat avec son héritage familial, mais aussi avec une éducation et un paysage culturel qui fabriquent des petites filles désarmées. Avec : Amandine Dhée, Timothée Couteau Dans À mains nues, Amandine Dhée explore la question du désir et de l’attachement, à travers le parcours d’une femme et ses expériences sexuelles et affectives. Le texte débute avec les interrogations d’une femme de trente-cinq ans, en couple avec un enfant. Une discussion avec une amie l’amène à questionner ses choix et à regarder le chemin qui a été le sien. Cette introspection lui fait retraverser les différents âges de sa vie, qu’elle regarde à la lumière de ses convictions d’aujourd’hui. À mains nues évoque un combat, un corps-à-corps, et fait entendre une certaine urgence : celle de se réconcilier avec soi-même, de distinguer son propre désir et de trouver ce qui nous fait libres. Ce sont les réflexions d’une femme qui se bat avec son héritage familial, mais aussi avec une éducation et un paysage culturel qui fabriquent des petites filles désarmées. Avec : Amandine Dhée, Timothée Couteau