BPI. Débats en ligne : Littérature https://webtv.bpi.fr FR Sun, 29 Mar 2020 10:37:43 +0100 Sun, 29 Mar 2020 10:37:43 +0100 https://webtv.bpi.fr/design/images/logo_bpi.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne https://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Bibliothèque publique d'information Littérature Littérature Réelles fictions 1/5 : « Diversité et mésentente font la richesse d'une ville » https://webtv.bpi.fr/doc=15186 2020-02-18 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15186/20200210-FesEffAR-AU01_05Bpi.mp3 00:18:12 Dans cet épisode de “Réelles fictions”, le philosophe de l'urbain Thierry Paquot, parle du roman d'Alain Damasio, “Les Furtifs”. Alain Damasio invente une légende urbaine (la ville en 2041) où la surveillance continue et la privatisation des espaces publics sont la règle. Ce roman diffère de bien d’autres récits de science-fiction où la ville est particulièrement anxiogène. Ici, l’ordre aseptisé est intégré dans les pensées de chacun, comme une servitude volontaire. C’est la totalité de la ville (et non pas une enclave) qui est privatisée par une seule marque. Seule une infime minorité, “les furtifs”, arrive à échapper à cette domination urbaine. D’une grande virtuosité stylistique, le roman d’Alain Damasio réussit à nous dépeindre un futur dont nous voyons déjà les prémisses dans le monde d’aujourd’hui. Avec : Cyril Tavan, Denis Cordazzo, Thierry Paquot Dans cet épisode de “Réelles fictions”, le philosophe de l'urbain Thierry Paquot, parle du roman d'Alain Damasio, “Les Furtifs”. Alain Damasio invente une légende urbaine (la ville en 2041) où la surveillance continue et la privatisation des espaces publics sont la règle. Ce roman diffère de bien d’autres récits de science-fiction où la ville est particulièrement anxiogène. Ici, l’ordre aseptisé est intégré dans les pensées de chacun, comme une servitude volontaire. C’est la totalité de la ville (et non pas une enclave) qui est privatisée par une seule marque. Seule une infime minorité, “les furtifs”, arrive à échapper à cette domination urbaine. D’une grande virtuosité stylistique, le roman d’Alain Damasio réussit à nous dépeindre un futur dont nous voyons déjà les prémisses dans le monde d’aujourd’hui. Avec : Cyril Tavan, Denis Cordazzo, Thierry Paquot Dans cet épisode de “Réelles fictions”, le philosophe de l'urbain Thierry Paquot, parle du roman d'Alain Damasio, “Les Furtifs”. Alain Damasio invente une légende urbaine (la ville en 2041) où la surveillance continue et la privatisation des espaces publics sont la règle. Ce roman diffère de bien d’autres récits de science-fiction où la ville est particulièrement anxiogène. Ici, l’ordre aseptisé est intégré dans les pensées de chacun, comme une servitude volontaire. C’est la totalité de la ville (et non pas une enclave) qui est privatisée par une seule marque. Seule une infime minorité, “les furtifs”, arrive à échapper à cette domination urbaine. D’une grande virtuosité stylistique, le roman d’Alain Damasio réussit à nous dépeindre un futur dont nous voyons déjà les prémisses dans le monde d’aujourd’hui. Avec : Cyril Tavan, Denis Cordazzo, Thierry Paquot   Réelles fictions : le podcast https://webtv.bpi.fr/doc=15192 2020-02-18 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15192/20200210-FesEffAR-AU01_05Bpi.mp3 00:49:26 Réelles fictions est une série de podcasts qui présentent les cinq romans sélectionnés pour le prix Effractions. Ce prix récompense un roman qui entretient un lien fort avec le réel ; il est remis par la Bibliothèque publique d'information et la Société des Gens de Lettres pendant le festival littéraire « Effractions » en mars 2020. Avec : Pierre-Louis Fort, Thierry Paquot, Catherine Marry, Philippe Guazzo, Adrien Genoudet Réelles fictions est une série de podcasts qui présentent les cinq romans sélectionnés pour le prix Effractions. Ce prix récompense un roman qui entretient un lien fort avec le réel ; il est remis par la Bibliothèque publique d'information et la Société des Gens de Lettres pendant le festival littéraire « Effractions » en mars 2020. Avec : Pierre-Louis Fort, Thierry Paquot, Catherine Marry, Philippe Guazzo, Adrien Genoudet Réelles fictions est une série de podcasts qui présentent les cinq romans sélectionnés pour le prix Effractions. Ce prix récompense un roman qui entretient un lien fort avec le réel ; il est remis par la Bibliothèque publique d'information et la Société des Gens de Lettres pendant le festival littéraire « Effractions » en mars 2020. Avec : Pierre-Louis Fort, Thierry Paquot, Catherine Marry, Philippe Guazzo, Adrien Genoudet   Penser en théâtre et en écriture https://webtv.bpi.fr/doc=15101 2019-12-17 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15101/20191118-MatPenAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:16:45 Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse   Penser en théâtre et en écriture https://webtv.bpi.fr/doc=15101 2019-12-17 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15101/20191118-MatPenAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:16:45 Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse   Penser en théâtre et en écriture https://webtv.bpi.fr/doc=15101 2019-12-17 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15101/20191118-MatPenAR-AU01_01Bpi.mp3 01:16:45 Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse Formée aux Beaux-Arts puis au Conservatoire d’Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse se nourrit également des apports du Performing-Art dont elle rencontre les expérimentations à la H.B.K. de Braunschweig en Allemagne, école imprégnée par l’enseignement de Marina Abramović. À partir de 1999 elle fonde sa compagnie pour développer un travail plus personnel, à la frontière du théâtre, de la danse et des arts visuels. En parallèle, Nathalie Béasse développe depuis 2005 une série de performances in situ qu’elle conçoit dans un environnement urbain ou naturel. Elle s’inspire d’un lieu, d’un espace qu’elle investit avec des corps, des histoires, des sons, une lumière, qui amènent à porter un nouveau regard sur un paysage, une architecture. Lors de ce grand entretien, Nathalie Béasse retracera son parcours et reviendra sur la manière dont elle a composé sa propre écriture de plateau. Avec : Nathalie Béasse   La géopolitique des revues https://webtv.bpi.fr/doc=15041 2019-12-12 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15041/20190916-PlaRevAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:58:53 En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul   La géopolitique des revues https://webtv.bpi.fr/doc=15041 2019-12-12 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15041/20190916-PlaRevAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:58:53 En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul   La géopolitique des revues https://webtv.bpi.fr/doc=15041 2019-12-12 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15041/20190916-PlaRevAR-AU01_01Bpi.mp3 01:58:53 En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul En partenariat avec l'association Ent'revues, la Bpi vous propose une rencontre dédiée à la géopolitique des revues. Comment les revues s'emparent-elles des relations internationales ? De quelle manière mettent-elles en forme les enjeux géopolitiques ? Les revues de géopolitique en ligne permettent-elles de mieux s'informer sur ces sujets? De quelle manière peut-on relier les enjeux géopolitiques avec d’autres champs de la pensée en sciences sociales ? Avec : Mathilde Roux, Béatrice Giblin, Santiago Mendieta, Anne-Lorraine Bujon, Mohamed Megdoul   Ma thèse en 5 minutes https://webtv.bpi.fr/doc=15058 2019-11-15 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15058/20191021-PouMotAR-AU01_01Bpi.mp3 01:26:46 Sur le modèle de "Ma thèse en 180 secondes", déjà en cours dans les universités, nous invitons des doctorants de divers champs disciplinaires qui viennent de soutenir leur thèse ou sont sur le point de le faire. L’objectif de cette soirée est donner l’occasion à ces apprentis chercheurs de performer leurs savoirs et partager un contenu très spécialisé, fruit de longues années d’un travail acharné et néanmoins passionné, exprimé en une formulation accessible à un large public. C’est aussi l’occasion de faire découvrir l’extrême richesse de la recherche en France. Avec : Noa Berger, Fanny Roth, Nicolas Sarzeaud, Constance Rimlinger, Bastien Masse, Eslem Ben Arous, Camille Riverti, Quentin Berrahal, Vincent Berthelier Sur le modèle de "Ma thèse en 180 secondes", déjà en cours dans les universités, nous invitons des doctorants de divers champs disciplinaires qui viennent de soutenir leur thèse ou sont sur le point de le faire. L’objectif de cette soirée est donner l’occasion à ces apprentis chercheurs de performer leurs savoirs et partager un contenu très spécialisé, fruit de longues années d’un travail acharné et néanmoins passionné, exprimé en une formulation accessible à un large public. C’est aussi l’occasion de faire découvrir l’extrême richesse de la recherche en France. Avec : Noa Berger, Fanny Roth, Nicolas Sarzeaud, Constance Rimlinger, Bastien Masse, Eslem Ben Arous, Camille Riverti, Quentin Berrahal, Vincent Berthelier Sur le modèle de "Ma thèse en 180 secondes", déjà en cours dans les universités, nous invitons des doctorants de divers champs disciplinaires qui viennent de soutenir leur thèse ou sont sur le point de le faire. L’objectif de cette soirée est donner l’occasion à ces apprentis chercheurs de performer leurs savoirs et partager un contenu très spécialisé, fruit de longues années d’un travail acharné et néanmoins passionné, exprimé en une formulation accessible à un large public. C’est aussi l’occasion de faire découvrir l’extrême richesse de la recherche en France. Avec : Noa Berger, Fanny Roth, Nicolas Sarzeaud, Constance Rimlinger, Bastien Masse, Eslem Ben Arous, Camille Riverti, Quentin Berrahal, Vincent Berthelier   Ma thèse en 5 minutes https://webtv.bpi.fr/doc=15058 2019-11-15 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15058/20191021-PouMotAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:26:46 Sur le modèle de "Ma thèse en 180 secondes", déjà en cours dans les universités, nous invitons des doctorants de divers champs disciplinaires qui viennent de soutenir leur thèse ou sont sur le point de le faire. L’objectif de cette soirée est donner l’occasion à ces apprentis chercheurs de performer leurs savoirs et partager un contenu très spécialisé, fruit de longues années d’un travail acharné et néanmoins passionné, exprimé en une formulation accessible à un large public. C’est aussi l’occasion de faire découvrir l’extrême richesse de la recherche en France. Avec : Noa Berger, Fanny Roth, Nicolas Sarzeaud, Constance Rimlinger, Bastien Masse, Eslem Ben Arous, Camille Riverti, Quentin Berrahal, Vincent Berthelier Sur le modèle de "Ma thèse en 180 secondes", déjà en cours dans les universités, nous invitons des doctorants de divers champs disciplinaires qui viennent de soutenir leur thèse ou sont sur le point de le faire. L’objectif de cette soirée est donner l’occasion à ces apprentis chercheurs de performer leurs savoirs et partager un contenu très spécialisé, fruit de longues années d’un travail acharné et néanmoins passionné, exprimé en une formulation accessible à un large public. C’est aussi l’occasion de faire découvrir l’extrême richesse de la recherche en France. Avec : Noa Berger, Fanny Roth, Nicolas Sarzeaud, Constance Rimlinger, Bastien Masse, Eslem Ben Arous, Camille Riverti, Quentin Berrahal, Vincent Berthelier Sur le modèle de "Ma thèse en 180 secondes", déjà en cours dans les universités, nous invitons des doctorants de divers champs disciplinaires qui viennent de soutenir leur thèse ou sont sur le point de le faire. L’objectif de cette soirée est donner l’occasion à ces apprentis chercheurs de performer leurs savoirs et partager un contenu très spécialisé, fruit de longues années d’un travail acharné et néanmoins passionné, exprimé en une formulation accessible à un large public. C’est aussi l’occasion de faire découvrir l’extrême richesse de la recherche en France. Avec : Noa Berger, Fanny Roth, Nicolas Sarzeaud, Constance Rimlinger, Bastien Masse, Eslem Ben Arous, Camille Riverti, Quentin Berrahal, Vincent Berthelier