BPI. Débats en ligne : Littérature et bande dessinée https://webtv.bpi.fr FR Mon, 24 Jan 2022 20:22:03 +0100 Mon, 24 Jan 2022 20:22:03 +0100 https://webtv.bpi.fr/design/images/logo_bpi.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne https://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Bibliothèque publique d'information Littérature et bande dessinée Littérature et bande dessinée Effractions : le podcast #11. Camille Froidevaux-Metterie parle de Toucher la terre ferme https://webtv.bpi.fr/doc=17931 2022-01-21 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17931/20220121-PodEffAR-AU01_05Bpi.mp3 00:17:27 Effractions : le podcast vous fait découvrir des livres mis à l’honneur pendant le festival Effractions, organisé par la Bpi. Dans cet épisode d’Effractions : le podcast, Camille Froidevaux-Metterie, Camille Froidevaux-Metterie, philosophe, spécialiste des transformations de la condition féminine, parle du livre Toucher la terre ferme, de Julia Kerninon. Avec : Julia Kerninon, Caroline Girard Effractions : le podcast vous fait découvrir des livres mis à l’honneur pendant le festival Effractions, organisé par la Bpi. Dans cet épisode d’Effractions : le podcast, Camille Froidevaux-Metterie, Camille Froidevaux-Metterie, philosophe, spécialiste des transformations de la condition féminine, parle du livre Toucher la terre ferme, de Julia Kerninon. Avec : Julia Kerninon, Caroline Girard Effractions : le podcast vous fait découvrir des livres mis à l’honneur pendant le festival Effractions, organisé par la Bpi. Dans cet épisode d’Effractions : le podcast, Camille Froidevaux-Metterie, Camille Froidevaux-Metterie, philosophe, spécialiste des transformations de la condition féminine, parle du livre Toucher la terre ferme, de Julia Kerninon. Avec : Julia Kerninon, Caroline Girard   Inclure disent-elles… La langue est-elle neutre ? https://webtv.bpi.fr/doc=17753 2021-11-12 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17753/20210510-PouMotAR-AU01_01Bpi.mp3 01:12:03 La question de l’écriture inclusive soulève de fortes réactions, souvent épidermiques. Pour mémoire, la question de la féminisation des noms de métiers et titres n’a été validées qu’en février 2019 par l’Académie française alors que les premières circulaires datent de 1986. Plus récemment, des députés ont déposé une proposition de loi pour interdire et pénaliser l’usage de l’écriture inclusive. Aux tenants d’une réforme grammaticale du “masculin l’emporte sur le féminin”, il est souvent invoqué la neutralité de la grammaire. Mais une langue est-elle véritablement neutre ? Ou est-elle au contraire le reflet des tensions politiques qui sous-tendent la société ? Et que recouvre l’écriture inclusive ? Avec : Ann Coady, Julie Abbou La question de l’écriture inclusive soulève de fortes réactions, souvent épidermiques. Pour mémoire, la question de la féminisation des noms de métiers et titres n’a été validées qu’en février 2019 par l’Académie française alors que les premières circulaires datent de 1986. Plus récemment, des députés ont déposé une proposition de loi pour interdire et pénaliser l’usage de l’écriture inclusive. Aux tenants d’une réforme grammaticale du “masculin l’emporte sur le féminin”, il est souvent invoqué la neutralité de la grammaire. Mais une langue est-elle véritablement neutre ? Ou est-elle au contraire le reflet des tensions politiques qui sous-tendent la société ? Et que recouvre l’écriture inclusive ? Avec : Ann Coady, Julie Abbou La question de l’écriture inclusive soulève de fortes réactions, souvent épidermiques. Pour mémoire, la question de la féminisation des noms de métiers et titres n’a été validées qu’en février 2019 par l’Académie française alors que les premières circulaires datent de 1986. Plus récemment, des députés ont déposé une proposition de loi pour interdire et pénaliser l’usage de l’écriture inclusive. Aux tenants d’une réforme grammaticale du “masculin l’emporte sur le féminin”, il est souvent invoqué la neutralité de la grammaire. Mais une langue est-elle véritablement neutre ? Ou est-elle au contraire le reflet des tensions politiques qui sous-tendent la société ? Et que recouvre l’écriture inclusive ? Avec : Ann Coady, Julie Abbou   Construire de nouveaux imaginaires inclusifs https://webtv.bpi.fr/doc=17498 2021-07-22 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17498/20210628-FemTueAR-AU01_01Bpi.mp3 01:36:51 Artisan.e.s des mots et des images, iels nous plongent dans des imaginaires repensés par le prisme du genre. Dans le sillage de glyphes, de langages épicènes, de ligatures, mais aussi par la sonorité des mots féminins et masculins, des formes et des couleurs, du moche et du beau, des acteur.ice.s du monde culturel et artistique questionnent les liens entre esthétique et société patriarcale, le langage comme enjeu de pouvoir pour montrer que l’inclusivité n’est pas qu’une affaire de linguistes. Avec : Iris Schleinitz, Enzo Garrec Le,  Kiyémis Artisan.e.s des mots et des images, iels nous plongent dans des imaginaires repensés par le prisme du genre. Dans le sillage de glyphes, de langages épicènes, de ligatures, mais aussi par la sonorité des mots féminins et masculins, des formes et des couleurs, du moche et du beau, des acteur.ice.s du monde culturel et artistique questionnent les liens entre esthétique et société patriarcale, le langage comme enjeu de pouvoir pour montrer que l’inclusivité n’est pas qu’une affaire de linguistes. Avec : Iris Schleinitz, Enzo Garrec Le,  Kiyémis Artisan.e.s des mots et des images, iels nous plongent dans des imaginaires repensés par le prisme du genre. Dans le sillage de glyphes, de langages épicènes, de ligatures, mais aussi par la sonorité des mots féminins et masculins, des formes et des couleurs, du moche et du beau, des acteur.ice.s du monde culturel et artistique questionnent les liens entre esthétique et société patriarcale, le langage comme enjeu de pouvoir pour montrer que l’inclusivité n’est pas qu’une affaire de linguistes. Avec : Iris Schleinitz, Enzo Garrec Le,  Kiyémis   Jeudi de la BD : Emmanuel Guibert, en bonne compagnie https://webtv.bpi.fr/doc=17269 2021-06-11 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17269/20210531JeuBdAR-AU01_01Bpi.mp3 01:30:24 Dans le contexte de l’exposition Emmanuel Guibert, en bonne compagnie au Musée d’Angoulême, la Bpi reçoit Emmanuel Guibert, lauréat du Grand Prix du Festival d’Angoulême 2020, pour une soirée exceptionnelle. Au cours de cette rencontre, organisée dans le cadre des Jeudis de la BD et en partenariat avec le Festival d’Angoulême et le MAAM, Emmanuel Guibert, figure marquante de la bande dessinée française, reviendra sur son parcours et ses affinités artistiques et vous entraînera à la découverte, définitivement en bonne compagnie, de sa grande exposition au MAAM (jusqu’au 27 juin 2021). Avec : Emmanuel Guibert Dans le contexte de l’exposition Emmanuel Guibert, en bonne compagnie au Musée d’Angoulême, la Bpi reçoit Emmanuel Guibert, lauréat du Grand Prix du Festival d’Angoulême 2020, pour une soirée exceptionnelle. Au cours de cette rencontre, organisée dans le cadre des Jeudis de la BD et en partenariat avec le Festival d’Angoulême et le MAAM, Emmanuel Guibert, figure marquante de la bande dessinée française, reviendra sur son parcours et ses affinités artistiques et vous entraînera à la découverte, définitivement en bonne compagnie, de sa grande exposition au MAAM (jusqu’au 27 juin 2021). Avec : Emmanuel Guibert Dans le contexte de l’exposition Emmanuel Guibert, en bonne compagnie au Musée d’Angoulême, la Bpi reçoit Emmanuel Guibert, lauréat du Grand Prix du Festival d’Angoulême 2020, pour une soirée exceptionnelle. Au cours de cette rencontre, organisée dans le cadre des Jeudis de la BD et en partenariat avec le Festival d’Angoulême et le MAAM, Emmanuel Guibert, figure marquante de la bande dessinée française, reviendra sur son parcours et ses affinités artistiques et vous entraînera à la découverte, définitivement en bonne compagnie, de sa grande exposition au MAAM (jusqu’au 27 juin 2021). Avec : Emmanuel Guibert   Jeudi de la BD : Cy. Les "radium girls" https://webtv.bpi.fr/doc=17182 2021-04-30 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17182/20210429-JeuBDAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 00:53:20 La dessinatrice française revient sur le destin des ouvrières de l’United State Radium Corporation. Dans le courant des années 20, les ouvrières de cette usine de montres peignent les cadrans à l’aide de la peinture Undark, une précieuse substance luminescente. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, qui compose cette peinture qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortel. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire… Avec :  Cy La dessinatrice française revient sur le destin des ouvrières de l’United State Radium Corporation. Dans le courant des années 20, les ouvrières de cette usine de montres peignent les cadrans à l’aide de la peinture Undark, une précieuse substance luminescente. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, qui compose cette peinture qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortel. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire… Avec :  Cy La dessinatrice française revient sur le destin des ouvrières de l’United State Radium Corporation. Dans le courant des années 20, les ouvrières de cette usine de montres peignent les cadrans à l’aide de la peinture Undark, une précieuse substance luminescente. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, qui compose cette peinture qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortel. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire… Avec :  Cy   Jeudi de la BD : Cy. Les "radium girls" https://webtv.bpi.fr/doc=17182 2021-04-30 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17182/20210429-JeuBDAR-AU01_01Bpi.mp3 00:53:20 La dessinatrice française revient sur le destin des ouvrières de l’United State Radium Corporation. Dans le courant des années 20, les ouvrières de cette usine de montres peignent les cadrans à l’aide de la peinture Undark, une précieuse substance luminescente. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, qui compose cette peinture qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortel. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire… Avec :  Cy La dessinatrice française revient sur le destin des ouvrières de l’United State Radium Corporation. Dans le courant des années 20, les ouvrières de cette usine de montres peignent les cadrans à l’aide de la peinture Undark, une précieuse substance luminescente. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, qui compose cette peinture qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortel. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire… Avec :  Cy La dessinatrice française revient sur le destin des ouvrières de l’United State Radium Corporation. Dans le courant des années 20, les ouvrières de cette usine de montres peignent les cadrans à l’aide de la peinture Undark, une précieuse substance luminescente. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, qui compose cette peinture qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortel. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire… Avec :  Cy   Jeudi de la BD : Rencontre avec Lucie Quéméner. "Baume du tigre" https://webtv.bpi.fr/doc=17062 2021-04-13 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17062/20210325-JeuBdsAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 00:49:54 Dans le cadre des Jeudis de la BD, la Bibliothèque publique d’information reçoit Lucie Quéméner, autrice du Baume du tigre (Delcourt, 2020) et lauréate du Prix France Culture BD des étudiants. Dans une famille d’immigrés asiatiques, trois générations de femmes tentent chacune à leur manière de fuir le poids des traditions, abandonnant la protection du clan pour conquérir leur liberté. Ald, immigré asiatique et patriarche tyrannique, veille sur son clan avec autorité. Aussi, lorsque sa petite-fille aînée, Edda, annonce qu’elle veut être médecin plutôt que de travailler dans le restaurant familial, sa colère prend des proportions terribles. Bien décidée à s’émanciper, Edda entraîne alors ses sœurs Wilma, Isa et Etta dans un périple loin de chez elles. La route vers l’indépendance se fera-t-elle au prix de leur héritage culturel ? La première œuvre de Lucie Quéméner, inscrite dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021, est une des révélations BD les plus remarquables de l’année. Avec : Lucie Quéméner Dans le cadre des Jeudis de la BD, la Bibliothèque publique d’information reçoit Lucie Quéméner, autrice du Baume du tigre (Delcourt, 2020) et lauréate du Prix France Culture BD des étudiants. Dans une famille d’immigrés asiatiques, trois générations de femmes tentent chacune à leur manière de fuir le poids des traditions, abandonnant la protection du clan pour conquérir leur liberté. Ald, immigré asiatique et patriarche tyrannique, veille sur son clan avec autorité. Aussi, lorsque sa petite-fille aînée, Edda, annonce qu’elle veut être médecin plutôt que de travailler dans le restaurant familial, sa colère prend des proportions terribles. Bien décidée à s’émanciper, Edda entraîne alors ses sœurs Wilma, Isa et Etta dans un périple loin de chez elles. La route vers l’indépendance se fera-t-elle au prix de leur héritage culturel ? La première œuvre de Lucie Quéméner, inscrite dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021, est une des révélations BD les plus remarquables de l’année. Avec : Lucie Quéméner Dans le cadre des Jeudis de la BD, la Bibliothèque publique d’information reçoit Lucie Quéméner, autrice du Baume du tigre (Delcourt, 2020) et lauréate du Prix France Culture BD des étudiants. Dans une famille d’immigrés asiatiques, trois générations de femmes tentent chacune à leur manière de fuir le poids des traditions, abandonnant la protection du clan pour conquérir leur liberté. Ald, immigré asiatique et patriarche tyrannique, veille sur son clan avec autorité. Aussi, lorsque sa petite-fille aînée, Edda, annonce qu’elle veut être médecin plutôt que de travailler dans le restaurant familial, sa colère prend des proportions terribles. Bien décidée à s’émanciper, Edda entraîne alors ses sœurs Wilma, Isa et Etta dans un périple loin de chez elles. La route vers l’indépendance se fera-t-elle au prix de leur héritage culturel ? La première œuvre de Lucie Quéméner, inscrite dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021, est une des révélations BD les plus remarquables de l’année. Avec : Lucie Quéméner   Jeudi de la BD : Rencontre avec Lucie Quéméner. "Baume du tigre" https://webtv.bpi.fr/doc=17062 2021-04-13 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/17062/20210325-JeuBdsAR-AU01_01Bpi.mp3 00:49:54 Dans le cadre des Jeudis de la BD, la Bibliothèque publique d’information reçoit Lucie Quéméner, autrice du Baume du tigre (Delcourt, 2020) et lauréate du Prix France Culture BD des étudiants. Dans une famille d’immigrés asiatiques, trois générations de femmes tentent chacune à leur manière de fuir le poids des traditions, abandonnant la protection du clan pour conquérir leur liberté. Ald, immigré asiatique et patriarche tyrannique, veille sur son clan avec autorité. Aussi, lorsque sa petite-fille aînée, Edda, annonce qu’elle veut être médecin plutôt que de travailler dans le restaurant familial, sa colère prend des proportions terribles. Bien décidée à s’émanciper, Edda entraîne alors ses sœurs Wilma, Isa et Etta dans un périple loin de chez elles. La route vers l’indépendance se fera-t-elle au prix de leur héritage culturel ? La première œuvre de Lucie Quéméner, inscrite dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021, est une des révélations BD les plus remarquables de l’année. Avec : Lucie Quéméner Dans le cadre des Jeudis de la BD, la Bibliothèque publique d’information reçoit Lucie Quéméner, autrice du Baume du tigre (Delcourt, 2020) et lauréate du Prix France Culture BD des étudiants. Dans une famille d’immigrés asiatiques, trois générations de femmes tentent chacune à leur manière de fuir le poids des traditions, abandonnant la protection du clan pour conquérir leur liberté. Ald, immigré asiatique et patriarche tyrannique, veille sur son clan avec autorité. Aussi, lorsque sa petite-fille aînée, Edda, annonce qu’elle veut être médecin plutôt que de travailler dans le restaurant familial, sa colère prend des proportions terribles. Bien décidée à s’émanciper, Edda entraîne alors ses sœurs Wilma, Isa et Etta dans un périple loin de chez elles. La route vers l’indépendance se fera-t-elle au prix de leur héritage culturel ? La première œuvre de Lucie Quéméner, inscrite dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021, est une des révélations BD les plus remarquables de l’année. Avec : Lucie Quéméner Dans le cadre des Jeudis de la BD, la Bibliothèque publique d’information reçoit Lucie Quéméner, autrice du Baume du tigre (Delcourt, 2020) et lauréate du Prix France Culture BD des étudiants. Dans une famille d’immigrés asiatiques, trois générations de femmes tentent chacune à leur manière de fuir le poids des traditions, abandonnant la protection du clan pour conquérir leur liberté. Ald, immigré asiatique et patriarche tyrannique, veille sur son clan avec autorité. Aussi, lorsque sa petite-fille aînée, Edda, annonce qu’elle veut être médecin plutôt que de travailler dans le restaurant familial, sa colère prend des proportions terribles. Bien décidée à s’émanciper, Edda entraîne alors ses sœurs Wilma, Isa et Etta dans un périple loin de chez elles. La route vers l’indépendance se fera-t-elle au prix de leur héritage culturel ? La première œuvre de Lucie Quéméner, inscrite dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021, est une des révélations BD les plus remarquables de l’année. Avec : Lucie Quéméner   Festival Effractions 2021 - Journée du 25 février https://webtv.bpi.fr/doc=16861 2021-03-16 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/16861/20210225-FesEffAR-AU01_02Bpi.mp3 02:12:02 La Bibliothèque publique d’information organise la seconde édition de son festival de littérature contemporaine Effractions. Le festival met en lumière les auteurs qui font l’actualité littéraire et dont les œuvres donnent matière à penser le lien entre littérature et réel. Ancrés dans le présent, brouillant les genres et les étiquettes, les invité.e.s d’Effractions explorent la porosité de la frontière entre réalité et fictions du temps présent. Ce festival s’adresse à tous les lecteurs. Il met en avant une littérature qui confronte et interpelle, au sein d’une bibliothèque tournée vers l’actualité, sensible aux questions de société et aux débats de notre temps. Avec : Alexandre Gefen, Annie Brigant, Lise Charles, Violaine Schwartz, Pierre Baux La Bibliothèque publique d’information organise la seconde édition de son festival de littérature contemporaine Effractions. Le festival met en lumière les auteurs qui font l’actualité littéraire et dont les œuvres donnent matière à penser le lien entre littérature et réel. Ancrés dans le présent, brouillant les genres et les étiquettes, les invité.e.s d’Effractions explorent la porosité de la frontière entre réalité et fictions du temps présent. Ce festival s’adresse à tous les lecteurs. Il met en avant une littérature qui confronte et interpelle, au sein d’une bibliothèque tournée vers l’actualité, sensible aux questions de société et aux débats de notre temps. Avec : Alexandre Gefen, Annie Brigant, Lise Charles, Violaine Schwartz, Pierre Baux La Bibliothèque publique d’information organise la seconde édition de son festival de littérature contemporaine Effractions. Le festival met en lumière les auteurs qui font l’actualité littéraire et dont les œuvres donnent matière à penser le lien entre littérature et réel. Ancrés dans le présent, brouillant les genres et les étiquettes, les invité.e.s d’Effractions explorent la porosité de la frontière entre réalité et fictions du temps présent. Ce festival s’adresse à tous les lecteurs. Il met en avant une littérature qui confronte et interpelle, au sein d’une bibliothèque tournée vers l’actualité, sensible aux questions de société et aux débats de notre temps. Avec : Alexandre Gefen, Annie Brigant, Lise Charles, Violaine Schwartz, Pierre Baux   Sophie Divry : Nouveaux engagements, nouveaux récits https://webtv.bpi.fr/doc=16891 2021-03-16 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/16891/20210226-FesEffAR-AU01_08Bpi.mp3 00:54:52 Avec leur mode de mobilisation inédit, constitué en marge des structures politiques classiques, les Gilets Jaunes ont depuis 2018 considérablement marqué l’actualité. Comment rendre compte de cette mobilisation et de ses retombées, alors que l’horizontalité revendiquée du mouvement et son absence de leaders résistent aux formes de storytelling classiques ? Sophie Divry imagine des dispositifs narratifs à la hauteur de cet enjeu : s’effaçant pour restituer dans Cinq mains coupées, collage littéraire original et puissant, la parole de cinq manifestants amputés par des grenades de désencerclement, l’autrice replace les Gilets Jaunes dans une histoire du fait collectif. Avec : Sophie Divry Avec leur mode de mobilisation inédit, constitué en marge des structures politiques classiques, les Gilets Jaunes ont depuis 2018 considérablement marqué l’actualité. Comment rendre compte de cette mobilisation et de ses retombées, alors que l’horizontalité revendiquée du mouvement et son absence de leaders résistent aux formes de storytelling classiques ? Sophie Divry imagine des dispositifs narratifs à la hauteur de cet enjeu : s’effaçant pour restituer dans Cinq mains coupées, collage littéraire original et puissant, la parole de cinq manifestants amputés par des grenades de désencerclement, l’autrice replace les Gilets Jaunes dans une histoire du fait collectif. Avec : Sophie Divry Avec leur mode de mobilisation inédit, constitué en marge des structures politiques classiques, les Gilets Jaunes ont depuis 2018 considérablement marqué l’actualité. Comment rendre compte de cette mobilisation et de ses retombées, alors que l’horizontalité revendiquée du mouvement et son absence de leaders résistent aux formes de storytelling classiques ? Sophie Divry imagine des dispositifs narratifs à la hauteur de cet enjeu : s’effaçant pour restituer dans Cinq mains coupées, collage littéraire original et puissant, la parole de cinq manifestants amputés par des grenades de désencerclement, l’autrice replace les Gilets Jaunes dans une histoire du fait collectif. Avec : Sophie Divry