BPI. Débats en ligne : Musique https://webtv.bpi.fr FR Mon, 01 Mar 2021 05:37:51 +0100 Mon, 01 Mar 2021 05:37:51 +0100 https://webtv.bpi.fr/design/images/logo_bpi.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne https://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Bibliothèque publique d'information Musique Musique Visitation de Moondog https://webtv.bpi.fr/doc=16654 2020-12-01 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/16654/20201016-MooDogAR01_01Bpi.mp3 00:23:51 Pour ce premier rendez-vous du cycle Réverbérations, la réédition de 50 couplets de Moondog aux éditions Lenka Lente sera l’occasion d’évoquer la figure du génial et inclassable compositeur en compagnie de l’éditeur et auteur Guillaume Belhomme. Il sera accompagné du musicien Sylvain Rifflet qui à l’issue de la rencontre proposera un moment musical en revisitant le répertoire de Moondog au saxophone. Avec : Guillaume Belhomme, Sylvain Rifflet Pour ce premier rendez-vous du cycle Réverbérations, la réédition de 50 couplets de Moondog aux éditions Lenka Lente sera l’occasion d’évoquer la figure du génial et inclassable compositeur en compagnie de l’éditeur et auteur Guillaume Belhomme. Il sera accompagné du musicien Sylvain Rifflet qui à l’issue de la rencontre proposera un moment musical en revisitant le répertoire de Moondog au saxophone. Avec : Guillaume Belhomme, Sylvain Rifflet Pour ce premier rendez-vous du cycle Réverbérations, la réédition de 50 couplets de Moondog aux éditions Lenka Lente sera l’occasion d’évoquer la figure du génial et inclassable compositeur en compagnie de l’éditeur et auteur Guillaume Belhomme. Il sera accompagné du musicien Sylvain Rifflet qui à l’issue de la rencontre proposera un moment musical en revisitant le répertoire de Moondog au saxophone. Avec : Guillaume Belhomme, Sylvain Rifflet   Recommandation et médiation musicale à l'heure numérique. Quel rôle pour les bibliothèques ? https://webtv.bpi.fr/doc=15119 2019-12-19 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15119/20191112-JouEtuAR-AU01_01Bpi.mp3 02:49:07 La journée d'étude "Recommandation et médiation musicale à l'heure numérique. Quel rôle pour les bibliothèques ?" se déroulera mardi 12 novembre dans la salle Cinéma 1 du Centre Pompidou et dans les espaces de la Bibliothèque publique d'information (Bpi). Cet événement est organisé conjointement par la Bpi et par l'association pour la coopération des professionnels de l'information musicale (Acim). Avec : Xavier Loyant, Dominique Auer, Valérie Croissant, Lucien Perticoz, Juliette Abric, Vincent Castaignet, Sophian Fanen, David Menessier, Damien Poncet La journée d'étude "Recommandation et médiation musicale à l'heure numérique. Quel rôle pour les bibliothèques ?" se déroulera mardi 12 novembre dans la salle Cinéma 1 du Centre Pompidou et dans les espaces de la Bibliothèque publique d'information (Bpi). Cet événement est organisé conjointement par la Bpi et par l'association pour la coopération des professionnels de l'information musicale (Acim). Avec : Xavier Loyant, Dominique Auer, Valérie Croissant, Lucien Perticoz, Juliette Abric, Vincent Castaignet, Sophian Fanen, David Menessier, Damien Poncet La journée d'étude "Recommandation et médiation musicale à l'heure numérique. Quel rôle pour les bibliothèques ?" se déroulera mardi 12 novembre dans la salle Cinéma 1 du Centre Pompidou et dans les espaces de la Bibliothèque publique d'information (Bpi). Cet événement est organisé conjointement par la Bpi et par l'association pour la coopération des professionnels de l'information musicale (Acim). Avec : Xavier Loyant, Dominique Auer, Valérie Croissant, Lucien Perticoz, Juliette Abric, Vincent Castaignet, Sophian Fanen, David Menessier, Damien Poncet   Ouverture de la journée d'étude https://webtv.bpi.fr/doc=15120 2019-12-16 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/15120/20191112-JouEtuED-AU01_02Bpi.mp3 00:09:18 Xavier Loyant rappelle le partenariat entre l'Acim (association pour la coopération des professionnels de l'information musicale) et la Bpi. Il revient sur les évolutions économique et les enjeux de la recommandation musicale en bibliothèque. Avec : Xavier Loyant, Dominique Auer Xavier Loyant rappelle le partenariat entre l'Acim (association pour la coopération des professionnels de l'information musicale) et la Bpi. Il revient sur les évolutions économique et les enjeux de la recommandation musicale en bibliothèque. Avec : Xavier Loyant, Dominique Auer Xavier Loyant rappelle le partenariat entre l'Acim (association pour la coopération des professionnels de l'information musicale) et la Bpi. Il revient sur les évolutions économique et les enjeux de la recommandation musicale en bibliothèque. Avec : Xavier Loyant, Dominique Auer   Humains / non-humains https://webtv.bpi.fr/doc=13828 2018-10-11 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13828/20180625-SonAutAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 02:02:15 Les tentatives pour penser l’organisation du monde vivant et les interactions entre les êtres ont conféré une importance nouvelle non seulement aux animaux et à la végétation mais plus globalement à l’interdépendance des différents éléments composant la nature. L’écologie sonore a ainsi attiré l’attention sur la cohabitation réussie ou problématique des différentes catégories d’êtres. En outre, des dispositifs novateurs d’enregistrement et d’amplification nous permettent désormais d’entendre la signature acoustique des végétaux ou de créatures minuscules dont on découvre qu’elles ne sont pas muettes mais plutôt inaudibles. Que nous disent ces sons sur la vie de ces êtres, leurs interactions et le devenir écologique de la planète ? Avec : Hervé Glotin, Thierry Lengagne Les tentatives pour penser l’organisation du monde vivant et les interactions entre les êtres ont conféré une importance nouvelle non seulement aux animaux et à la végétation mais plus globalement à l’interdépendance des différents éléments composant la nature. L’écologie sonore a ainsi attiré l’attention sur la cohabitation réussie ou problématique des différentes catégories d’êtres. En outre, des dispositifs novateurs d’enregistrement et d’amplification nous permettent désormais d’entendre la signature acoustique des végétaux ou de créatures minuscules dont on découvre qu’elles ne sont pas muettes mais plutôt inaudibles. Que nous disent ces sons sur la vie de ces êtres, leurs interactions et le devenir écologique de la planète ? Avec : Hervé Glotin, Thierry Lengagne Les tentatives pour penser l’organisation du monde vivant et les interactions entre les êtres ont conféré une importance nouvelle non seulement aux animaux et à la végétation mais plus globalement à l’interdépendance des différents éléments composant la nature. L’écologie sonore a ainsi attiré l’attention sur la cohabitation réussie ou problématique des différentes catégories d’êtres. En outre, des dispositifs novateurs d’enregistrement et d’amplification nous permettent désormais d’entendre la signature acoustique des végétaux ou de créatures minuscules dont on découvre qu’elles ne sont pas muettes mais plutôt inaudibles. Que nous disent ces sons sur la vie de ces êtres, leurs interactions et le devenir écologique de la planète ? Avec : Hervé Glotin, Thierry Lengagne   Artefacts sonores https://webtv.bpi.fr/doc=13822 2018-10-11 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13822/20180618-SonAutAR-AU01_01Bpi.mp3 01:54:24 La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag   Artefacts sonores https://webtv.bpi.fr/doc=13822 2018-10-11 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13822/20180618-SonAutAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:54:24 La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag   Humains / non-humains https://webtv.bpi.fr/doc=13828 2018-10-11 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13828/20180625-SouStuAR-AU01_01Bpi.mp3 02:02:15 Les tentatives pour penser l’organisation du monde vivant et les interactions entre les êtres ont conféré une importance nouvelle non seulement aux animaux et à la végétation mais plus globalement à l’interdépendance des différents éléments composant la nature. L’écologie sonore a ainsi attiré l’attention sur la cohabitation réussie ou problématique des différentes catégories d’êtres. En outre, des dispositifs novateurs d’enregistrement et d’amplification nous permettent désormais d’entendre la signature acoustique des végétaux ou de créatures minuscules dont on découvre qu’elles ne sont pas muettes mais plutôt inaudibles. Que nous disent ces sons sur la vie de ces êtres, leurs interactions et le devenir écologique de la planète ? Avec : Hervé Glotin, Thierry Lengagne Les tentatives pour penser l’organisation du monde vivant et les interactions entre les êtres ont conféré une importance nouvelle non seulement aux animaux et à la végétation mais plus globalement à l’interdépendance des différents éléments composant la nature. L’écologie sonore a ainsi attiré l’attention sur la cohabitation réussie ou problématique des différentes catégories d’êtres. En outre, des dispositifs novateurs d’enregistrement et d’amplification nous permettent désormais d’entendre la signature acoustique des végétaux ou de créatures minuscules dont on découvre qu’elles ne sont pas muettes mais plutôt inaudibles. Que nous disent ces sons sur la vie de ces êtres, leurs interactions et le devenir écologique de la planète ? Avec : Hervé Glotin, Thierry Lengagne Les tentatives pour penser l’organisation du monde vivant et les interactions entre les êtres ont conféré une importance nouvelle non seulement aux animaux et à la végétation mais plus globalement à l’interdépendance des différents éléments composant la nature. L’écologie sonore a ainsi attiré l’attention sur la cohabitation réussie ou problématique des différentes catégories d’êtres. En outre, des dispositifs novateurs d’enregistrement et d’amplification nous permettent désormais d’entendre la signature acoustique des végétaux ou de créatures minuscules dont on découvre qu’elles ne sont pas muettes mais plutôt inaudibles. Que nous disent ces sons sur la vie de ces êtres, leurs interactions et le devenir écologique de la planète ? Avec : Hervé Glotin, Thierry Lengagne   À la rencontre de l'Inde et du Liban https://webtv.bpi.fr/doc=13825 2018-08-07 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13825/20180528-SonAutAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:50:46 La notion de signature sonore caractéristique d’un lieu précis sera au cœur de la première séance du cycle consacrée à la culture sonore. Dans l’optique des “sound studies”, seront évoqués les espaces publics urbains hors de la sphère occidentale : sons et bruits des marchés, gares, rues, lieux de culte en Inde et au Liban. Avec : Nicolas Puig, Christine Guillebaud La notion de signature sonore caractéristique d’un lieu précis sera au cœur de la première séance du cycle consacrée à la culture sonore. Dans l’optique des “sound studies”, seront évoqués les espaces publics urbains hors de la sphère occidentale : sons et bruits des marchés, gares, rues, lieux de culte en Inde et au Liban. Avec : Nicolas Puig, Christine Guillebaud La notion de signature sonore caractéristique d’un lieu précis sera au cœur de la première séance du cycle consacrée à la culture sonore. Dans l’optique des “sound studies”, seront évoqués les espaces publics urbains hors de la sphère occidentale : sons et bruits des marchés, gares, rues, lieux de culte en Inde et au Liban. Avec : Nicolas Puig, Christine Guillebaud   À la rencontre de l'Inde et du Liban https://webtv.bpi.fr/doc=13825 2018-08-07 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13825/20180528-SonAutAR-AU01_01Bpi.mp3 01:50:46 La notion de signature sonore caractéristique d’un lieu précis sera au cœur de la première séance du cycle consacrée à la culture sonore. Dans l’optique des “sound studies”, seront évoqués les espaces publics urbains hors de la sphère occidentale : sons et bruits des marchés, gares, rues, lieux de culte en Inde et au Liban. Avec : Nicolas Puig, Christine Guillebaud La notion de signature sonore caractéristique d’un lieu précis sera au cœur de la première séance du cycle consacrée à la culture sonore. Dans l’optique des “sound studies”, seront évoqués les espaces publics urbains hors de la sphère occidentale : sons et bruits des marchés, gares, rues, lieux de culte en Inde et au Liban. Avec : Nicolas Puig, Christine Guillebaud La notion de signature sonore caractéristique d’un lieu précis sera au cœur de la première séance du cycle consacrée à la culture sonore. Dans l’optique des “sound studies”, seront évoqués les espaces publics urbains hors de la sphère occidentale : sons et bruits des marchés, gares, rues, lieux de culte en Inde et au Liban. Avec : Nicolas Puig, Christine Guillebaud   Que reste-t- il de la chanson contestataire en 2018 ? https://webtv.bpi.fr/doc=13811 2018-06-14 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13811/20180514-TreMaiAR-AV05_06Bpi_vis.mp4 00:16:41 Cécile Prévost-Thomas est maîtresse de conférence en musicologie à l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3. Pour 13 minutes, elle revient sur les différentes formes de chants contestataires. Historique de la chanson contestataire qui vient du mot “contestar”, déjà présent au 12é siècle. Mais le terme “contestataire” n’est employé que depuis 1968. De nombreux artistes sont venus alors chanter dans les usines en grève, comme Colette Magny, Jean Ferrat ou Dominique Grange. Quelques aperçus de chansons, de l’”Internationale” à la “chorale debout”, en passant par les “Motivés”. Les commémorations actuelles de mai 68 voient naître de nombreuses rééditions de chants de lutte. Avec : Cécile Prévost-Thomas Cécile Prévost-Thomas est maîtresse de conférence en musicologie à l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3. Pour 13 minutes, elle revient sur les différentes formes de chants contestataires. Historique de la chanson contestataire qui vient du mot “contestar”, déjà présent au 12é siècle. Mais le terme “contestataire” n’est employé que depuis 1968. De nombreux artistes sont venus alors chanter dans les usines en grève, comme Colette Magny, Jean Ferrat ou Dominique Grange. Quelques aperçus de chansons, de l’”Internationale” à la “chorale debout”, en passant par les “Motivés”. Les commémorations actuelles de mai 68 voient naître de nombreuses rééditions de chants de lutte. Avec : Cécile Prévost-Thomas Cécile Prévost-Thomas est maîtresse de conférence en musicologie à l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3. Pour 13 minutes, elle revient sur les différentes formes de chants contestataires. Historique de la chanson contestataire qui vient du mot “contestar”, déjà présent au 12é siècle. Mais le terme “contestataire” n’est employé que depuis 1968. De nombreux artistes sont venus alors chanter dans les usines en grève, comme Colette Magny, Jean Ferrat ou Dominique Grange. Quelques aperçus de chansons, de l’”Internationale” à la “chorale debout”, en passant par les “Motivés”. Les commémorations actuelles de mai 68 voient naître de nombreuses rééditions de chants de lutte. Avec : Cécile Prévost-Thomas