BPI. Débats en ligne : Travail https://webtv.bpi.fr FR Wed, 24 Feb 2021 19:25:52 +0100 Wed, 24 Feb 2021 19:25:52 +0100 https://webtv.bpi.fr/design/images/logo_bpi.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne https://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Bibliothèque publique d'information Travail Travail Quels métiers pour les ingénieurs de demain ? https://webtv.bpi.fr/doc=16852 2021-02-10 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/16852/20210204-IngDemAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:16:01 Aujourd’hui pour de plus en plus d’élèves-ingénier(e)s, la qualité et le sens du travail sont primordiaux. On constate depuis quelques années une évolution dans leur choix de carrière, puisque nombre d’entre eux préfèrent se tourner vers des petites structures à taille humaine plutôt que de travailler dans des grands groupes. Comment expliquer cette évolution ? Cette génération, consciente d’avoir un rôle à jouer dans la société, s’interroge afin de mettre la technologie au service de l’intérêt général. Comment trouver alors un cadre de travail en adéquation avec des aspirations telles que l’écologie et le développement durable ? Quelles sont les formations pour ces ingénieurs de demain ? Avec : Clémence Vorreux, Philippe Drobinski Aujourd’hui pour de plus en plus d’élèves-ingénier(e)s, la qualité et le sens du travail sont primordiaux. On constate depuis quelques années une évolution dans leur choix de carrière, puisque nombre d’entre eux préfèrent se tourner vers des petites structures à taille humaine plutôt que de travailler dans des grands groupes. Comment expliquer cette évolution ? Cette génération, consciente d’avoir un rôle à jouer dans la société, s’interroge afin de mettre la technologie au service de l’intérêt général. Comment trouver alors un cadre de travail en adéquation avec des aspirations telles que l’écologie et le développement durable ? Quelles sont les formations pour ces ingénieurs de demain ? Avec : Clémence Vorreux, Philippe Drobinski Aujourd’hui pour de plus en plus d’élèves-ingénier(e)s, la qualité et le sens du travail sont primordiaux. On constate depuis quelques années une évolution dans leur choix de carrière, puisque nombre d’entre eux préfèrent se tourner vers des petites structures à taille humaine plutôt que de travailler dans des grands groupes. Comment expliquer cette évolution ? Cette génération, consciente d’avoir un rôle à jouer dans la société, s’interroge afin de mettre la technologie au service de l’intérêt général. Comment trouver alors un cadre de travail en adéquation avec des aspirations telles que l’écologie et le développement durable ? Quelles sont les formations pour ces ingénieurs de demain ? Avec : Clémence Vorreux, Philippe Drobinski   Je travaille avec 2 ailes https://webtv.bpi.fr/doc=13972 2018-09-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13972/20180601-ConGesAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 02:39:07 Quelles formes de résistance à la souffrance au travail pouvons-nous créer pour continuer à progresser ? Le travail peut-il encore être facteur de lien social et de construction de soi ? Emmanuelle Cournarie est sociologue du travail de formation et enchaîne les emplois précaires depuis 20 ans. Elle tire de ses recherches en sciences sociales et de son expérience du monde du travail un regard critique sur l'évolution du marché de l'emploi en France. Avec : Emmanuelle Cournarie Quelles formes de résistance à la souffrance au travail pouvons-nous créer pour continuer à progresser ? Le travail peut-il encore être facteur de lien social et de construction de soi ? Emmanuelle Cournarie est sociologue du travail de formation et enchaîne les emplois précaires depuis 20 ans. Elle tire de ses recherches en sciences sociales et de son expérience du monde du travail un regard critique sur l'évolution du marché de l'emploi en France. Avec : Emmanuelle Cournarie Quelles formes de résistance à la souffrance au travail pouvons-nous créer pour continuer à progresser ? Le travail peut-il encore être facteur de lien social et de construction de soi ? Emmanuelle Cournarie est sociologue du travail de formation et enchaîne les emplois précaires depuis 20 ans. Elle tire de ses recherches en sciences sociales et de son expérience du monde du travail un regard critique sur l'évolution du marché de l'emploi en France. Avec : Emmanuelle Cournarie   Je travaille avec 2 ailes https://webtv.bpi.fr/doc=13972 2018-09-25 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13972/20180601-ConGesAR-AU01_01Bpi.mp3 02:39:07 Quelles formes de résistance à la souffrance au travail pouvons-nous créer pour continuer à progresser ? Le travail peut-il encore être facteur de lien social et de construction de soi ? Emmanuelle Cournarie est sociologue du travail de formation et enchaîne les emplois précaires depuis 20 ans. Elle tire de ses recherches en sciences sociales et de son expérience du monde du travail un regard critique sur l'évolution du marché de l'emploi en France. Avec : Emmanuelle Cournarie Quelles formes de résistance à la souffrance au travail pouvons-nous créer pour continuer à progresser ? Le travail peut-il encore être facteur de lien social et de construction de soi ? Emmanuelle Cournarie est sociologue du travail de formation et enchaîne les emplois précaires depuis 20 ans. Elle tire de ses recherches en sciences sociales et de son expérience du monde du travail un regard critique sur l'évolution du marché de l'emploi en France. Avec : Emmanuelle Cournarie Quelles formes de résistance à la souffrance au travail pouvons-nous créer pour continuer à progresser ? Le travail peut-il encore être facteur de lien social et de construction de soi ? Emmanuelle Cournarie est sociologue du travail de formation et enchaîne les emplois précaires depuis 20 ans. Elle tire de ses recherches en sciences sociales et de son expérience du monde du travail un regard critique sur l'évolution du marché de l'emploi en France. Avec : Emmanuelle Cournarie   Quel avenir pour le travail ? Perspectives et utopies https://webtv.bpi.fr/doc=13826 2018-09-18 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13826/20180611-CycTraAR-AV01_01Bpi_2_vis.mp4 02:07:55 Il est aujourd’hui certain que de nombreux emplois sont amenés à disparaître. La faute entre autres aux robots, à l’intelligence artificielle, à la standardisation. Dans le même temps des perspectives d’organisation sociale et de modèle économique renouvelés se profilent, avec les expérimentations des makers (fablabs, hackerspaces,…) ou avec la notion de revenu de base. Avec : Tiffany Blandin, Damien Desbordes, Yann Moulier-Boutang, Michel Lallement Il est aujourd’hui certain que de nombreux emplois sont amenés à disparaître. La faute entre autres aux robots, à l’intelligence artificielle, à la standardisation. Dans le même temps des perspectives d’organisation sociale et de modèle économique renouvelés se profilent, avec les expérimentations des makers (fablabs, hackerspaces,…) ou avec la notion de revenu de base. Avec : Tiffany Blandin, Damien Desbordes, Yann Moulier-Boutang, Michel Lallement Il est aujourd’hui certain que de nombreux emplois sont amenés à disparaître. La faute entre autres aux robots, à l’intelligence artificielle, à la standardisation. Dans le même temps des perspectives d’organisation sociale et de modèle économique renouvelés se profilent, avec les expérimentations des makers (fablabs, hackerspaces,…) ou avec la notion de revenu de base. Avec : Tiffany Blandin, Damien Desbordes, Yann Moulier-Boutang, Michel Lallement   Quel avenir pour le travail ? Perspectives et utopies https://webtv.bpi.fr/doc=13826 2018-09-18 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13826/20180611-CycTraAR-AU01_01Bpi.mp3 02:07:55 Il est aujourd’hui certain que de nombreux emplois sont amenés à disparaître. La faute entre autres aux robots, à l’intelligence artificielle, à la standardisation. Dans le même temps des perspectives d’organisation sociale et de modèle économique renouvelés se profilent, avec les expérimentations des makers (fablabs, hackerspaces,…) ou avec la notion de revenu de base. Avec : Tiffany Blandin, Damien Desbordes, Yann Moulier-Boutang, Michel Lallement Il est aujourd’hui certain que de nombreux emplois sont amenés à disparaître. La faute entre autres aux robots, à l’intelligence artificielle, à la standardisation. Dans le même temps des perspectives d’organisation sociale et de modèle économique renouvelés se profilent, avec les expérimentations des makers (fablabs, hackerspaces,…) ou avec la notion de revenu de base. Avec : Tiffany Blandin, Damien Desbordes, Yann Moulier-Boutang, Michel Lallement Il est aujourd’hui certain que de nombreux emplois sont amenés à disparaître. La faute entre autres aux robots, à l’intelligence artificielle, à la standardisation. Dans le même temps des perspectives d’organisation sociale et de modèle économique renouvelés se profilent, avec les expérimentations des makers (fablabs, hackerspaces,…) ou avec la notion de revenu de base. Avec : Tiffany Blandin, Damien Desbordes, Yann Moulier-Boutang, Michel Lallement   Les métamorphoses du travail https://webtv.bpi.fr/doc=13815 2018-06-14 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13815/20180531-CycTraAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:55:08 Le monde du travail connaît de profondes transformations, dont le rythme s’accélère. Les technologies numériques et de communication ont modifié les frontières entre sphères professionnelle et privée. Les changements techniques, les multiples recompositions des métiers transforment les travailleurs en perpétuels apprentis et de nouvelles modalités de travail apparaissent, notamment l’« uberisation ». Mais ces bouleversements donnent aussi lieu à une inventivité prometteuse. Avec : Danièle Linhart, Patrice Flichy, Sarah Abdelnour Le monde du travail connaît de profondes transformations, dont le rythme s’accélère. Les technologies numériques et de communication ont modifié les frontières entre sphères professionnelle et privée. Les changements techniques, les multiples recompositions des métiers transforment les travailleurs en perpétuels apprentis et de nouvelles modalités de travail apparaissent, notamment l’« uberisation ». Mais ces bouleversements donnent aussi lieu à une inventivité prometteuse. Avec : Danièle Linhart, Patrice Flichy, Sarah Abdelnour Le monde du travail connaît de profondes transformations, dont le rythme s’accélère. Les technologies numériques et de communication ont modifié les frontières entre sphères professionnelle et privée. Les changements techniques, les multiples recompositions des métiers transforment les travailleurs en perpétuels apprentis et de nouvelles modalités de travail apparaissent, notamment l’« uberisation ». Mais ces bouleversements donnent aussi lieu à une inventivité prometteuse. Avec : Danièle Linhart, Patrice Flichy, Sarah Abdelnour   Le travail de l'artiste : un modèle ? https://webtv.bpi.fr/doc=13317 2018-05-24 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13317/20180411-TraEmpAR-AU01_01Bpi.mp3 01:52:09 Pour cette soirée d’ouverture du cycle, on s’interrogera sur les caractéristiques du travail de l’artiste en distinguant l’expérience singulière artistique, qui part de l’individu, de la part collaborative donnée par le contexte du milieu artistique. L’activité artistique est bien admise comme un travail à part entière à ceci près qu’elle est un travail dont le cours et l’issue sont incertains. Peut-on systématiser le travail artistique ? À l’inverse, le travail de manière générale peut-il être pensé sur le modèle de celui de l’artiste ? On s’attachera à définir et isoler les propriétés du travail qui conviennent à la qualification de la création comme acte de travail, en revenant sur la distinction travail et emploi et sur la notion de talent. Avec : Dominique Petitgand, Anne Alombert, Pierre-Michel Menger Pour cette soirée d’ouverture du cycle, on s’interrogera sur les caractéristiques du travail de l’artiste en distinguant l’expérience singulière artistique, qui part de l’individu, de la part collaborative donnée par le contexte du milieu artistique. L’activité artistique est bien admise comme un travail à part entière à ceci près qu’elle est un travail dont le cours et l’issue sont incertains. Peut-on systématiser le travail artistique ? À l’inverse, le travail de manière générale peut-il être pensé sur le modèle de celui de l’artiste ? On s’attachera à définir et isoler les propriétés du travail qui conviennent à la qualification de la création comme acte de travail, en revenant sur la distinction travail et emploi et sur la notion de talent. Avec : Dominique Petitgand, Anne Alombert, Pierre-Michel Menger Pour cette soirée d’ouverture du cycle, on s’interrogera sur les caractéristiques du travail de l’artiste en distinguant l’expérience singulière artistique, qui part de l’individu, de la part collaborative donnée par le contexte du milieu artistique. L’activité artistique est bien admise comme un travail à part entière à ceci près qu’elle est un travail dont le cours et l’issue sont incertains. Peut-on systématiser le travail artistique ? À l’inverse, le travail de manière générale peut-il être pensé sur le modèle de celui de l’artiste ? On s’attachera à définir et isoler les propriétés du travail qui conviennent à la qualification de la création comme acte de travail, en revenant sur la distinction travail et emploi et sur la notion de talent. Avec : Dominique Petitgand, Anne Alombert, Pierre-Michel Menger   Le travail de l'artiste : un modèle ? https://webtv.bpi.fr/doc=13317 2018-05-24 https://webtv.bpi.fr/download/podcast/13317/20180411-CycTraAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:52:09 Pour cette soirée d’ouverture du cycle, on s’interrogera sur les caractéristiques du travail de l’artiste en distinguant l’expérience singulière artistique, qui part de l’individu, de la part collaborative donnée par le contexte du milieu artistique. L’activité artistique est bien admise comme un travail à part entière à ceci près qu’elle est un travail dont le cours et l’issue sont incertains. Peut-on systématiser le travail artistique ? À l’inverse, le travail de manière générale peut-il être pensé sur le modèle de celui de l’artiste ? On s’attachera à définir et isoler les propriétés du travail qui conviennent à la qualification de la création comme acte de travail, en revenant sur la distinction travail et emploi et sur la notion de talent. Avec : Dominique Petitgand, Anne Alombert, Pierre-Michel Menger Pour cette soirée d’ouverture du cycle, on s’interrogera sur les caractéristiques du travail de l’artiste en distinguant l’expérience singulière artistique, qui part de l’individu, de la part collaborative donnée par le contexte du milieu artistique. L’activité artistique est bien admise comme un travail à part entière à ceci près qu’elle est un travail dont le cours et l’issue sont incertains. Peut-on systématiser le travail artistique ? À l’inverse, le travail de manière générale peut-il être pensé sur le modèle de celui de l’artiste ? On s’attachera à définir et isoler les propriétés du travail qui conviennent à la qualification de la création comme acte de travail, en revenant sur la distinction travail et emploi et sur la notion de talent. Avec : Dominique Petitgand, Anne Alombert, Pierre-Michel Menger Pour cette soirée d’ouverture du cycle, on s’interrogera sur les caractéristiques du travail de l’artiste en distinguant l’expérience singulière artistique, qui part de l’individu, de la part collaborative donnée par le contexte du milieu artistique. L’activité artistique est bien admise comme un travail à part entière à ceci près qu’elle est un travail dont le cours et l’issue sont incertains. Peut-on systématiser le travail artistique ? À l’inverse, le travail de manière générale peut-il être pensé sur le modèle de celui de l’artiste ? On s’attachera à définir et isoler les propriétés du travail qui conviennent à la qualification de la création comme acte de travail, en revenant sur la distinction travail et emploi et sur la notion de talent. Avec : Dominique Petitgand, Anne Alombert, Pierre-Michel Menger